Resident Evil 1.5 (1997)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Resident Evil 1.5 (1997)

Message par Dark Nightmare le Mar 3 Nov - 1:39

Resident Evil 1.5



Le Développement


La version initiale de Resident Evil 2 a commencé seulement un mois après l'achèvement de son prédécesseur au début de l'année 1996 et sera passé par bien des étapes embryonnaires avant de trouver sa forme définitive.

Dans ce début de projet, plus tard surnommé Resident Evil 1.5 par le producteur Shinji Mikami, se cache un épisode bien entamé par les équipes de Capcom mais dont le développement, qui différait radicalement de la version finale en terme scénaristique, de sa présentation et du gameplay, fut tout de même achevé à plus de 60% mais malheureusement, n’arrivera jamais à terme.

Pour Shinji Mikami, le titre comportait énormément de points intéressants mais mis bout à bout, le résultat final était loin d’être satisfaisant, à l’image du scénario et fut contraint à reprendre de fond en comble le titre (à l‘image de ce qu‘il fera plus tard avec Resident Evil 4) qu‘il jugeait imparfait, en changeant notamment pas mal de décors. Cependant, ses explications sonne faux et on accordera plus de crédit à la thèse qui veut que le jeu ait été entièrement remanié suite au départ de bon nombre des membres de l’équipe de développement avant la fin du projet, pour travailler sur Parasite Eve.

Son intrigue suivi le même schéma fondamental que celui de Resident Evil 2, caractérisé par une invasion de zombies à Raccoon City deux mois après les événements du premier opus et ayant de grandes similitudes avec Resident Evil 2, comme par exemple Leon S. Kennedy, qui commençait l’aventure dans le commissariat de Raccoon City et qui était toujours un débutant fraîchement débarqué, en notant toutefois que dans cette version du jeu, il semble qu’à aucun moment, il n’y ait une allusion aux S.TA.R.S. et que le société Umbrella avait déjà été fermé à la suite de leurs expériences illégales.

L'équipe de développement a cherché à conserver le niveau de peur du jeu original, et introduit ainsi le récit de deux nouveaux personnages qui manquait d'expérience dans des situations terrifiantes, en l’occurence Leon S. Kennedy, à peu près identiques à son personnage dans la construction finale, et Elza Walker, une étudiante de l’Université de Raccoon et coureuse de moto qui remplace Claire Redfield dans cette version.

Contrairement à la version finale, leurs chemins ne se croisent pas dans leurs scénario respectifs, et chaque personnage jouable avait deux partenaires d'appui au lieu d'un seul, Leon S. Kennedy reçu de l'aide de son compatriote policier Marvin Branagh et une chercheuse nommé Ada Wong, Elza Walker quant à elle a été facilitée par Sherry Birkin et un homme du nom de John (renommé Robert Kendo dans la version finale), qui est apparu dans Resident Evil 2 en tant que propriétaire de la boutique d'armes à feu au début du jeu. À noter qu’il y avait plus de rencontres avec des policiers survivants, comme un officier supérieur appelé Roy.

Le monde réel et ses influences ont eu un impact sur plusieurs dessins des personnages par les artistes Isao Ohishi et Ryoji Shimogama. Par exemple, Isao Ohishi base Leon S. Kennedy sur son limier, et Annette Birkin est modelé d'après l'actrice Jodie Foster. Le commissariat de police dans lequel Resident Evil 1.5 commence a un design plus moderne et réaliste, et était plus petit que la construction finale vu dans Resident Evil 2.

Le nombre de polygones utilisés pour les modèles ennemies était beaucoup plus faible que dans la version finale. Cela a permis à beaucoup de zombies d’apparaître à l'écran, une autre méthode d’invoquer la peur. Pour anecdote, le jeu semblait plus dynamique avec davantage de zombies de différentes corpulences. Le jeu était soutenu par des musiques dynamique, et souvent appliquées par des événements précis pendant le gameplay.

Les personnages jouables pouvaient toujours compter sur de l‘équipement, tels que les vêtements de protection qui améliorent leurs défense et augmente leurs capacité de stockage. Il était aussi question que les vêtements des héros se détériorent en fonction des dégâts subis mais cet élément ne sera pas conservé, même chose pour la représentation de l’inventaire qui sera bien différente, pour un résultat plus fonctionnel.

La Restructuration


La production a été réalisé par une équipe d’une quarantaines de personnes qui allait plus tard faire partie du studio Capcom. La réalisateur et scénariste Hideki Kamiya a dirigé l'équipe, qui était composée d'employés récents de Capcom et de plus de la moitié du personnel du premier Resident Evil.

Dans les premiers stades de développement, le producteur Shinji Mikami a souvent eu des désaccords créatifs avec Hideki Kamiya, et a essayé d'influencer l'équipe avec sa propre direction. Il a finalement reculé à un rôle de supervision en tant que producteur, et a demandé à voir la version progressive du jeu une fois par mois.

Pas encore satisfaisant dans son ensemble, Shinji Mikami s'attend à ce que tout fusionnent dans les trois mois qui ont précédé la date prévue pour Mars 1997. Le scénariste Noboru Sugimura a été chargé de retravailler complètement le script après avoir initialement été consultés à titre d'essai, et il a suggéré à l'équipe qu'ils devraient recommencer depuis le début. Tous sans exception accepteront ce retour en arrière.

Peu de temps après, Resident Evil 1.5 a été abandonné à un stade de développement de 60 voir 80% d‘après son producteur. Shinji Mikami a expliqué plus tard que le jeu n'aurait pas atteint la qualité désirée dans la période mentionnée ci-dessus, et surtout mal vu le gameplay et les lieux qui lui semblait terne et ennuyeux.

L'histoire de Resident Evil 1.5, avec lequel Shinji Mikami prévoyait la fin de la série, a été critiqué par le superviseur Yoshiki Okamoto, qui a trouvé que c'était trop peu concluant pour permettre des versements futurs. Au lieu de cela, Yoshiki Okamoto a proposé la création d'un univers de fiction qui ferait de Resident Evil une méta-série (similaires à l'univers Gundam et la franchise James Bond) dans lequel l’autonomie des histoires avec des éléments communs pourraient être racontées.

Au cours d'une période où l'équipe n'a fait aucun progrès dans la réécriture du scénario, Yoshiki Okamoto a introduit dans le projet le scénariste Noboru Sugimura, qui était enthousiaste à propos de l'histoire du premier Resident Evil. Noboru Sugimura a d'abord été consultés sur une base expérimentale, mais Yoshiki Okamoto a été impressionné par la facilité avec laquelle l'écrivain à trouvé des solutions aux problèmes qui ont miné le script, et bientôt lui a demandé de composer la totalité du scénario de Resident Evil 2. Une modification fondamentale de l'histoire a été la refonte de Elza Walker dans Claire Redfield, afin de mettre en place un cadre à l'intrigue de la première partie.

Pour réaliser le plan de Capcom qui veut atteindre un chiffre d'affaires de deux millions d'exemplaires, le directeur Hideki Kamiya a essayé d'attirer de nouveaux clients avec une présentation de l’histoire plus ostentatoire et hollywoodienne. Comme Yoshiki Okamoto ne voulait pas simplement appliquer la nouvelle direction, il avait Noboru Sugimura pour discuter des révisions de l’intrigue avec l'équipe de développement.

Les planificateurs ont repensé le jeu de fond en comble pour s'adapter à ces changements, et les programmeurs et les autres membres restants de l'équipe ont été envoyés pour travailler sur Resident Evil Director‘s Cut, qui a été livré avec une démo du nouveau Resident Evil 2. La version Director’s Cut a été créée dans le but de promouvoir la suite et de présenter des excuses aux joueurs pour sa sortie tardive.

Seuls quelques acquis de Resident Evil 1.5 pourraient être recyclés, comme les principaux lieux de l'installation finale qui sont des plus extravagants et artistiques, basée sur des photographies prises de l'intérieur des bâtiments de style occidental dans les villes japonaises.

Le nombre maximum de zombies affichés à l'écran en même temps a été limité à sept, ce qui permet d'utiliser 450 polygones pour les modèles relativement détaillés de Leon S. Kennedy et Claire Redfield. Les blessures visibles des protagonistes ont été apportés lors de la réception de lourds dommages.

Outre les graphiques, l'une des nouveautés les plus importantes a été le « Système Zapping » (fin du scénario A avec Leon S. Kennedy, début du scénario B avec Claire Redfield par exemple), présent aussi dans Resident Evil 1.5 et qui a été en partie inspiré par Retour vers le Futur 2 où l‘on a plusieurs points de vue de la même histoire par le biais du voyage dans le temps.

Les voix-off (toute canadienne) de Resident Evil 2 ont été enregistrées avant les cinématiques réels qui ont été réalisés, avec chacun des acteurs choisis sur une liste de dix personnes par rôle.

Par la suite, les vidéos full-motion ont été créés en filmant des animations stop-motion de figurines, qui ont ensuite été rendus sur des images complètes avec des graphiques informatiques des outils. Le modèle de film d'Ada Wong n'a pas pu être terminé à temps. Ainsi, elle est le seul personnage principal à ne pas apparaître dans un pré-rendu cinématique.

Plusieurs modifications ont dû être apportées entre les versions régionales de Resident Evil 2. Parmi l’une d’entre elles, les séquences « Game Over » dans la version nord-américaines sont plus violentes que dans la version japonaise et ont été censurées chez les nippons.

Les Personnages


- Leon S. Kennedy : Leon est une jeune recrue de la Police partit à Raccoon City pour apporter de l’aide au service de Police de la ville. Pendant son périple, il essayera de s’échapper par les égouts avec Ada et Marvin.

- Elza Walker : Elza est une étudiante de l’université de Raccoon City et une jeune femme d‘action. Elle quitte sa ville le temps d’un jour férié et revient avec l’enfer devant elle. Pendant son périple, elle sera rejoint par Sherry et John pour planifier leur évasion.

- Ada Wong : Chercheuse d'Umbrella au même titre qu'Annette, elle aidera Leon dans son périple. Au début du développement de Resident Evil 1.5, elle devait s’appeler Linda mais on préféré Ada par la suite.

- Marvin Branagh : Officier de Police de Raccoon City, il aidera Leon à quitter cet enfer.

- John : Il s'agit d'un civil qui cherche refuge dans le commissariat, il aidera Elza à trouver un moyen de quitter la ville. Il est devenu plus tard Robert Kendo dans la version finale de Resident Evil 2.

- Sherry Birkin : Sherry est la fille d’Annette et William Birkin, elle tentera de quitter la ville grâce à l’aide d’Elza, elle sera poursuivi par son père durant tout le jeu.

- Roy : Officier de Police de Raccoon City. Son rôle est inconnu dans le jeu.

- Brian Irons : Il est le Chef du Département de police de Raccoon City. Contrairement à la version finale, Irons était un personnage de soutien qui aiderait dans l'histoire de Leon.

- Annette Birkin : La mère de Sherry et la femme de William. Dans Resident Evil 1.5, elle devait elle aussi être contaminée par le Virus-G comme William.

- William Birkin : Le père de Sherry et la mari de Annette. Il est chercheur pour la société Umbrella et créateur du Virus-G dont il en sera la victime. Il poursuivra sa fille tout au long du jeu et sera le boss principal de Resident Evil 1.5.

Les Ennemis


- Les Zombies : Dans le prototype, les zombies étaient significativement plus horrible mais moins détaillés que dans Resident Evil 2, ils continuait à ramper vers le joueur avec leur corps coupés en deux, cela se produisait dans Resident Evil 2, mais les ennemis ne pouvaient pas être dynamité en deux avec le fusil à pompe et il était plus difficile de s‘en détacher quand il vous agrippait. En outre, les zombies pouvaient grimper sur les rebords, qui ne figure pas dans la version finale. Les différents types de zombies étaient beaucoup plus variés, y compris les matières grasses, les zombies et les multiples zombies femelles.

- Les Cerbères : Ils partagent le même rôle que leurs homologues de Resident Evil 2, cependant dans cette version du jeu, les chiens attaquent le joueur que dans les zones extérieures.

- Les Corbeaux : Le même concept a été repris pour les deux versions du jeu, cependant il semble plus nombreux dans Resident Evil 1.5.

- Les Araignées Géantes : Elles sont autant hideuses que dans la version finale mais dans Resident Evil 1.5, leurs champs d'actions semblaient limités. En effet, elles étaient censés se cacher dans les tunnels de ventilation avant d'attaquer les ennemis à proximité.

- Les Babouins Infectés : Ce concept a été abandonné, ils avaient un air familié avec les Hunters dans leurs façon de bouger et de sauter.

- L'Homme-Araignée hybride : On en rencontre qu'un seul durant l'histoire, sa ressemblance est frappante avec la 3ème forme de transformation de William Birkin dans Resident Evil 2, avec quelques membres en plus. Son concept sera aussi abandonné par la suite.

- Annette Birkin : Dans Resident Evil 1.5, Annette devait elle aussi être contaminé comme son mari par le Virus-G et prendre une forme similaire à celle de William. Son rôle dans le concept final fut totalement changé.

- William Birkin : Dans la version 1.5 du jeu, sa mutation était beaucoup plus monstrueuse, il était capable de tuer d'autres créatures infectées. Comme en témoignent les images peu connues disponibles du jeu, William transformé pouvait mentionner le prénom de sa fille.

Les Armes


- Le Couteau : La seule arme blanche du jeu, peu fiable mais qui est toujours présente dans tous les jeux Resident Evil y compris sur celui inachevé.

- Le VP-70 : Le pistolet attitré des policiers de Raccoon City, bien efficace contre des zombies plus coriaces dans cet opus.

- Le Remington 870 : Cette arme pouvait être utilisé à la fois par Leon S. Kennedy et Elza Walker, le modèle de ce fusil de chasse ressemble à s’y méprendre à celui dans le premier opus mais il a été changé pour la version finale, sans doute remplacé par le fusil à pompe.

- Le SPAS-12 : C'était un autre fusil de chasse qui devait être utilisé par les deux personnages mais nous ne savons pas si ce fusil était personnalisable ou pas.

- Le Lance-Grenades : L’arme de prédilection et la plus efficace du jeu fut sans conteste le lance-grenades jouable avec nos deux héros.

- Le Lance-Flammes : C'est aussi une arme de prédilection et était disponible pour Leon S. Kennedy qui se trouvait dans un coffre à l'étape de l'usine mais dans la version finale, il a changé d’emplacement et s’est retrouvé dans le laboratoire.

- Le M202 FLASH : Cette fameuse arme a également été mis à disposition et fut identique à celui que l‘on retrouve dans le premier Resident Evil, mais a ensuite été remplacé par le Lance-Roquettes Stinger.

Les Décors


- Le Commissariat de Raccoon City : Il était conçu à l’origine avec un look plus moderne, très loin de celui qu’on voit dans Resident Evil 2. Les alentours du commissariat sont eux aussi très différents tout comme ses souterrains.

- Le Laboratoire souterrain d'Umbrella : À première vue, il semblait quasiment identique au concept final.

Conclusion


Malgré le fait que ce projet n'a jamais été terminé et qu'ils soient incontestablement nombreux en déchets graphique, scénaristique et au niveau du gameplay, ce jeu est entré dans la légende des joueurs de Resident Evil et en fait fantasmer plus d'un.


Dernière édition par Dark Nightmare le Mer 4 Nov - 11:23, édité 1 fois
avatar
Dark Nightmare
Chimère

Messages : 412
Date d'inscription : 31/10/2015
Age : 30
Localisation : Le Sanctuaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resident Evil 1.5 (1997)

Message par chouT le Mar 3 Nov - 1:49

Merci d'avoir remis un topic plus complet je me suis juste permis de rajouter la jaquette du jeux en début de topic

_________________
avatar
chouT
Zombie

Messages : 77
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 23
Localisation : Ici et la en mode vadrouille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.romstation.fr/lives/page/reprise-de-mon-aventure-sur-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resident Evil 1.5 (1997)

Message par Dark Nightmare le Mar 3 Nov - 1:50

Oui pas de soucis, de toute façon, j'allais te la demander pour que tu la rajoute.^^
avatar
Dark Nightmare
Chimère

Messages : 412
Date d'inscription : 31/10/2015
Age : 30
Localisation : Le Sanctuaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resident Evil 1.5 (1997)

Message par chouT le Mar 3 Nov - 1:51

De rien je prendrais le temps de lire tout sa un peu plus tard car c'est long quand même .

_________________
avatar
chouT
Zombie

Messages : 77
Date d'inscription : 04/08/2015
Age : 23
Localisation : Ici et la en mode vadrouille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.romstation.fr/lives/page/reprise-de-mon-aventure-sur-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resident Evil 1.5 (1997)

Message par Dark Nightmare le Mar 3 Nov - 1:55

Oui c'est clair. Et puis à 2h du matin, j'aurais la flême de tout lire. Laughing
avatar
Dark Nightmare
Chimère

Messages : 412
Date d'inscription : 31/10/2015
Age : 30
Localisation : Le Sanctuaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resident Evil 1.5 (1997)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum